2Oct2017

Bulletin de paie simplifié : l’heure de la simplification ?

Actualités RH, La paie en pratique

Bulletin de paie simplifié : l'heure de la simplification ?

Suspens ! Serez-vous victime d’un “choc de simplification” à sa lecture ? Encore quelques semaines de patience pour tous les salariés des PME avant de découvrir le bulletin de paie simplifié (les salariés des grandes entreprises sont déjà au parfum). Initié sous le mandat de François Hollande (piloté par Myriam El Khomri), le bulletin de paie simplifié sera intégralement déployé dans l’économie française au 1er janvier 2018, après plus de 2 ans d’expérimentation au sein d’entreprises pilotes. Globalement bien reçu par les salariés précurseurs, ce nouveau bulletin de paie “simplifié” ne l’est pourtant pas autant qu’on voudrait bien (nous) le (faire) croire…

Le bulletin de paie simplifié en théorie

Comme son nom l’indique, le bulletin de paie simplifié vise à le rendre plus lisible, plus simple, à en faire un document moins “rébarbatif” sur le plan de sa compréhension. En vigueur depuis mars 2016 auprès des entreprises de plus de 300 salariés, il deviendra donc la norme en vigueur pour toutes les autres au 1er janvier 2018.

Deux angles d’attaque ont été privilégiés par l’exécutif pour obtenir cette simplification dans les faits : une division par deux du nombre de lignes ainsi qu’une modification des libellés. Sur ce deuxième point, il s’agit notamment de permettre une meilleure compréhension des différentes cotisations (salariales et patronales). Pour les salariés du secteur privé ne gagnants pas plus de 1,6 SMIC, le but est également de rendre accessible l’exonération des cotisations versées à l’Urssaf (au titre du Pacte de responsabilité et de solidarité)*

Le bulletin de paie simplifié en pratique (du point de vue de Socialea)

Dans les faits, ce nouveau bulletin de paie n’est véritablement simplifié que sur le plan de sa présentation. Certes, ce n’est pas négligeable et cela en simplifie effectivement la lecture de prime abord : cette nouvelle version contentera celles et ceux qui ne souhaitent pas s’encombrer de détails en apparence abscons.

Pourtant, la suppression de certains détails (au-delà de leur caractère potentiellement nébuleux pour le béotien) génère une vraie frustration pour quiconque souhaiterait mieux comprendre certaines lignes. En clair : ce que le bulletin de paie simplifié gagne en “confort de lecture”, il le perd en précision et se révèle moins explicite. Par ailleurs, rien ne change vraiment sur le plan de sa production : le fait de supprimer des lignes n’en fait pas un document plus simple à éditer… Cela dit, pas de souci à vous faire sur ce dernier point si vous faites appel à une société d’externalisation de paie rigoureuse et expérimentée (Socialea, au hasard)…

*https://www.wikipedia.com/fr/Pacte_de_responsabilité_et_de_solidarité

Articles qui pourraient vous intéresser