2Avr2018

Expertise comptable : sous-traiter pour rester compétitif

Actualités paie

Expertise comptable sous-traiter pour rester compétitif - Socialea

Que vous soyez une entreprise (avec tous les besoins inhérents à l’expertise comptable pour la bonne marche de votre structure) ou un cabinet d’expertise comptable (dans le cadre de l’externalisation de certains dossiers comme la gestion de la paie), le recours à la sous-traitance en la matière est tout sauf une mauvaise idée. Un cas de figure qui aurait tendance à se généraliser en cette période de rebond économique (confirmé par tous les indicateurs de référence) pour des entreprises qui souhaitent plus se focaliser sur leur cœur de métier que sur les incidences administratives de leur déploiement.

Les intérêts de l’externalisation

Pour un cabinet d’expertise comptable, choisir d’externaliser certaines tâches précises c’est adopter une “stratégie d’impartition” qui peut avoir pour origine soit la nécessité de compenser une compétence insuffisante dans un domaine particulier, soit de dégager du temps à ses équipes pour les réaffecter à des tâches plus qualitatives (services sur mesure, conseil, relation client, etc.). Le fait de déléguer le traitement de la paie des entreprises dont elles ont la charge peut se révéler comme une stratégie gagnante, notamment en ce qui concerne la saisie et l’édition des bulletins de paie. Un choix qui offre une flexibilité plus grande à la structure à l’heure où il est plus que jamais fondamental de savoir s’adapter en permanence aux variations d’activités. En outre, l’externalisation de la gestion de la paie (quand elle est confiée à un expert en la matière comme Socialea, par exemple) se révèle souvent doublement avantageuse, tant sur le plan économique (une qualité de prestation qui justifie pleinement l’investissement) que sur celui de la sécurisation de l’expertise vis-à-vis de ses propres clients.

Et pour une externalisation bien maîtrisée…

Quelques points sont néanmoins à prendre en compte dans le cadre d’une démarche d’externalisation de compétences. Ils sont essentiellement liés à la perte (relative) de contact direct avec un savoir-faire précis (en matière de comptabilité dans le cas qui nous intéresse ici), qui peut se révéler pénalisant à moyen terme, notamment en cas de ralentissement de l’activité économique. En outre, recourir à un prestataire externe induit nécessairement des coûts de surveillance additionnels par rapport à une réalisation effectuée par vos soins, ainsi qu’une nécessaire coordination à mettre en place pour que l’activité reste fluide par rapport au client final. Enfin, une défaillance de votre sous-traitant peut avoir un impact direct sur votre image de marque, d’où l’importance de sélectionner avec soin votre prestataire…

Plus d’informations sur nos possibilités de sous-traitance de cabinet comptable.

Articles qui pourraient vous intéresser