17Juil2018

femme enceinte congé maternité

 

Le congé maternité est un congé obligatoire que la salariée enceinte se doit de prendre avant et après l’accouchement. Il est en effet strictement interdit de s’y soustraire même s’il est possible, après avis médical, de différer le début du congé prénatal (pour une période de 3 semaines maximum) au bénéfice du congé postnatal. Sa durée totale (pré et postnatale) varie également selon plusieurs critères, en particulier le statut de l’enfant à naître (premier, deuxième, troisième ou plus) ainsi, le cas échéant, que le nombre d’enfants attendus (2 enfants ou plus). On fait le point sur les questions liées à la rémunération dans un contexte de maternité.

 

En savoir plus

3Juil2018

erreur bulletin de paie

Faut-il rappeler que le bulletin de paie est un document officiel, dont l’édition et la remise sont régies par des règles précises (et souvent complexes), qu’il ne s’agit pas d’un document accessoire ou anodin à prendre à la légère ? Sur cette question, ne perdez pas de vue en tant qu’employeur que toute négligence dans le traitement, la rédaction ou la remise du bulletin de paie peut avoir des conséquences désagréables (passible d’une amende de 450 euros pour un bulletin non-conforme ou erroné remis, conformément à l’article R. 154-3 du Code du Travail). D’où la nécessité de vous assurer d’avoir les bonnes compétences en interne et si ce n’est pas le cas, de faire appel à un prestataire expert en la matière (Socialea par exemple) pour se prémunir de tout désagrément.

En savoir plus

23Mai2018

Calculer le montant du chèque santé - socialea

Généralisée depuis le 1er janvier 2016 par la loi ANI (Accord National Interprofessionnel), les employeurs ont l’obligation de proposer à leurs salarié·e·s une complémentaire santé à laquelle ils sont tenus de participer à hauteur de 50 % minimum. Une règle qui ne concerne que les salarié·e·s en CDI ou CDD longs (supérieurs à 3 mois). D’où le chèque santé pour les autres…

En savoir plus

2Avr2018

Congés payés peut-on les imposer à ses salariés - Socialea

Institués en France en 1936 pour l’ensemble des travailleurs (fixés à 15 jours alors…), les congés payés correspondent à un acquis social majeur en France auquel nul n’est en droit de se soustraire : ils ne sont pas échangeables contre rémunération (même si la cinquième semaine peut être abandonnée par le salarié en échange d’un abondement équivalent de son compte épargne-temps) car ils répondent à un impératif de santé pour toutes les personnes exerçant une activité professionnelle. Ceci étant, la question de leur organisation peut s’avérer un vrai casse-tête au sein des entreprises, notamment durant la période estivale pour celles qui restent ouvertes toutes l’année…

En savoir plus